La Dysplasie

Dysplasie Coxo Fémorale (de la hanche) et Dysplasie du Coude

Définition                                                                 

La dysplasie coxo-fémorale est due à un développement anormal de la hanche lors de la croissance. La tête fémorale et le cotyle ne s’articulent pas correctement. Elle est susceptible de se déclarer au cours de la croissance de n'importe quel chiot ou chat, et de façon plus symptomatique dans les races lourdes à croissance rapide.

Cette affection, qui n'est pas congénitale (présente à la naissance), comme il avait été avancé au départ, se caractérise par un certain nombre de cas de figure.

Dire d'un chien qu'il est dysplasique n'a pas la moindre signification. La dysplasie se mesure suivant un protocole très pointu et à l'aide d'un matériel sophistiqué qui ne peut être le fait que d'experts habilités.

Une cotation de dysplasie doit prendre en compte une multitude de paramètres dont le plus important, qui est aussi le plus délicat à interpréter : la mesure de l'angle de Norberg.

 

Les Stades de Dysplasie Hanches                          / Coudes (source : AFBB)                                                                 

A = Aucun signe de Dysplasie Coxo-fémorale                         / 0 = Aucun signe de Dysplasie du Coude

B = Etat sensiblement normal de Dysplasie                            / SL = Stade limite

C = Dysplasie légère                                                             /  1 =  Dysplasie légère

D = Dysplasie moyenne                                                         /  2 = Dysplasie moyenne

E = Dysplasie sévère                                                             / 3 = Dysplasie sévère
(dans les cas de stades D ou 2 et E ou 3 , les chiens ne doivent pas être mis à la reproduction)

Le dépistage officiel s'effectue après l'age de 12 mois selon un protocole très précis.

 

Causes de la dysplasie du chien
 

S'il est vrai que la dysplasie est en partie due à l'hérédité, ce n'est pas le seul facteur en cause.
Les conditions de vie interviennent également dans une proportion très importante autant pour son apparition que pour son évolution. Ainsi faut-il éviter de trop forcer sur l'exercice physique durant toute la période de croissance du chiot (pas plus de 5 minutes de promenade par mois de vie). L'alimentation est également un facteur déclenchant très important, en particulier dans le cas d'un excès de calcium ou d'une alimentation trop riche. Il faut également éviter au chien les sols glissants, sources de chutes pouvant entraîner des déformations articulaires définitives ou encore les sauts (dans votre coffre de voiture par exemple ou ce tenir sur ses pattes arrières) ainsi que limité les escaliers.

 

C'est pourquoi nos chiens ont des radios officielles de Dysplasie Hanches et Coudes afin de prévenir au mieux les éventuels risques de dysplasie sur les futurs chiots (en accord avec les Principes d'Elevage fixés par le club de race)

Date de dernière mise à jour : 02/04/2016